Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : C'est local, de saison et trop bon !
  • C'est local, de saison et trop bon !
  • : Ce blog vit au rythme de ma vie ponctué de rencontres, de découvertes et de partages. Je défends une agriculture intelligente, respectueuse des hommes et de la nature. Le combat dans ce domaine n'étant pas gagné et de loin je crois nécessaire de remettre chaque jour l'ouvrage sur le métier! J'aime la campagne, les initiatives solidaire et sociales, la cuisine japonaise et italienne mon potager et partager des recettes spontanées avec vous!
  • Contact

Salon Du Blog Culinaire

  • Isabelle
  • Cuisiner me mène, c'est sûr mais avant tout j'aime partager et découvrir. La cuisine est un voyage, un pas vers l'autre. Manger met tout le monde d'accord et rend heureux. Mes deux films cultes : Tampopo et le Festin de Babette!

Rechercher

13 mars 2017 1 13 /03 /mars /2017 21:11
PAIN BIBLIQUE FITIRE AGWA
PAIN BIBLIQUE FITIRE AGWA
PAIN BIBLIQUE FITIRE AGWA
PAIN BIBLIQUE FITIRE AGWA

Cette réalisation OVNI entre gâteau et pain a été presque une révélation une expérience historique voir archéologique.

En effet l'auteur du livre, Maguelonne Toussaint-Samat fait référence à l'ancien Testament

( Genèse 18-6/8) quand Abraham reçoit les trois visiteurs et demande à Sarah de leur pétrir 3 séahs de fleurs de farine pour en faire des gâteaux.

Dans le désert et à cette époque point de poules, donc point d'œuf, le sucre provenait du miel ou bien des dattes, le beurre du troupeau ( qui pouvait être de chèvre, brebis ou vache) quant au blé, il était à la base de tout.

Le gâteau qu'a pétri Sarah ressemblait surement un peu à celui-ci et je garantie qu'il est absolument délicieux même sans sel ni sucre.

Espérons que les trois visiteurs...auront apprécié le travail de Sarah qui a quand même pétri l'équivalent de 40 litres, comme l'indique Maguelonne Toussaint-Samat!

 

Pour sa réalisation, il faudra:

 

500 g de farine ( j'ai choisi de la farine d'épeautre )

200 g de beurre à température

250 g de dattes dénoyautées et  broyées dans un robot.

2 c.à.c de graines de fenouil

1 c.à.c de levure fraîche de boulanger

 

Dans un pétrin ou sur un plan de travail mélanger la farine au beurre coupé en morceaux.

Faire fondre la levure dans un peu d'eau tiède et l'ajouter au premier mélange.

Terminer par les graines de fenouil.

J'ai pour ma part ajouté de l'eau tiède ( un petit verre ), dans la recette pour obtenir une pâte souple, souple comme la partie de la main qui se trouve entre le pouce et l'index ( conseil du boulanger du Château de Guédelon !). 

Pour que la pâte lève correctement, elle  ne doit pas être trop dense.

Sur un plan de travail fariné, couper la boule en deux et étaler chaque morceau en  large langue d'un doigt d'épaisseur.

Sur la première étaler la pâte de datte uniformément, puis recouvrir de la deuxième bande.

Etaler de nouveau pour ne faire qu'un seul morceau. 

Pour la quantité j'ai coupé en 8 morceaux à peu près égaux et formé de petits pains ronds en rabattant les bords en dessous.

Les disposer sur une plaque métal recouverte de papier cuisson et les faire lever 1h30 dans un four qu'on aura monté à 80°C, puis coupé  pour en faire une étuve. ( ou près d'un radiateur couvert d'un linge).

Puis chauffer le four à 180/190°C et mettre à cuire pendant 40 min environ, il est préférable de vérifier avant de sortir les pains, ne pas hésiter à ajouter quelques minutes au besoin.

Ce "gâteau-pain" est d'une incroyable saveur qui n'aura nécessité aucun ajout de sel ni de sucre.

La datte et le fenouil se chargeant de satisfaire nos papilles.

Il s'accommode très bien avec un repas, un tea time ou le petit déjeuner.

 

Maguelonne Toussaint-Samat est à mes yeux un personnage atypique, brillant, une auteure qui a beaucoup écrit sur la cuisine d'une manière érudite et passionnante. Elle pose un autre regard sur notre univers culinaire et gastronomique sans paillette ni caméra!

Je renvoie  à l'émission "on ne parle pas la bouche pleine"  d'Alain Kruger sur France Culture qui lui a été consacrée. Ici 

 

Partager cet article

Repost 0
5 décembre 2016 1 05 /12 /décembre /2016 17:59
OUVERTURE DU BOCAL DE LACTOFERMENTATION
OUVERTURE DU BOCAL DE LACTOFERMENTATION
OUVERTURE DU BOCAL DE LACTOFERMENTATION
OUVERTURE DU BOCAL DE LACTOFERMENTATION
OUVERTURE DU BOCAL DE LACTOFERMENTATION
OUVERTURE DU BOCAL DE LACTOFERMENTATION

Tout l'été j'ai posté des recettes de légumes conservés par lactofermentation, mais après qu'en est-il???

Le 22 septembre dernier j'ai proposé un atelier sur ce thème et  avec un dynamique groupe nous avons réalisé un bocal de petits légumes à croquer à l'apéritif. Type Tursu turque.

Recette:

Petits légumes: Radis,chou brocolis, betterave di Chioggia, haricots pourpres, oignons...

Epices: Laurier, grains de poivre, clou de girofle, aneth, graines de coriandre...

Eau de source

Sel 30g/ litre

Baguettes de bambou qui auront trempés au moins 1 heure dans l'eau pour les assouplir.

 

 

Dissoudre le sel dans l'eau.

Laver les légumes ,couper les fanes des radis, détailler les bouquets de brocolis et les betteraves.

L'idéal étant d'avoir des légumes de taille égale. Les  tasser dans le bocal au maximum, en les mélangeant ou par couche de couleur*.

Terminer par les épices en n'en choisissant pas plus de trois différentes.

Il est important de laisser 3 cm avant le bord du bocal.

Placer les baguettes de bambou en étoile sur les légumes pour les bloquer sous l'eau salée.

Verser l'eau  et fermer le bocal pour 3 semaines au frais et à l'abri de la lumière.

Prévoir un plateau ou une protection sous celui-ci, car il est normal qu'il puisse y avoir des débordements durant la fermentation.

Durant le processus, l'eau va se troubler, puis redevenir claire avec un petit dépôt au fond.

Tout est normal, après un dur combat les bactéries ou levures vont mourir et tomber!

*A noter que les haricots pourpres deviendront vert kaki, les betteraves rose pâle et les radis presque blancs!

OUVERTURE DU BOCAL DE LACTOFERMENTATION
OUVERTURE DU BOCAL DE LACTOFERMENTATION
OUVERTURE DU BOCAL DE LACTOFERMENTATION
OUVERTURE DU BOCAL DE LACTOFERMENTATION

Alors voilà les 3 semaines ont passé ( largement!) et que se passe t-il?

La lactofermentation est un moyen de conservation presque magique, comme se peut-il que des légumes gardés à température d'une cave soient toujours comestibles et même encore plus riches en nutriments???

La chimie! 

Les ferments lactiques vont convertir les glucides contenus dans les aliments en acide lactique. La préparation va devenir plus acide empêchant le développement des bactéries, levures et champignons indésirables.

A l'ouverture du bocal, aucune mauvaise odeur donc la lacto s'est parfaitement bien déroulée...ouf! ( ça peut rater parfois!)

Ensuite je constate une petite effervescence qui trahie la fermentation.

J'ai prélevé et goûté tous les légumes, la saveur est une saveur nouvelle ( même si elle est millénaire ) dans nos habitudes gustatives.

Il y a cette petite acidité très intéressante et le goût de chaque légume préservé.

On retrouve le goût du Kombucha ou du kéfir dans l'acidité avec les épices en plus.

Une saveur presque addictive !

Les légumes sont très digestes malgré le fait qu'ils soient crus, en particulier pour les haricots qui sont plus fibreux que les autres.

La lactofermentation opére une "pré-digestion " et apporte d'excellents pré et pro biotiques pour notre flore intestinale.

Il est conseillé de boire en petite quantité la saumure du bocal pour cet  apport.

Le corps n'étant pas forcément habitué, je pense qu'une demi cuillère à café suffit pour une première fois. Augmenter en fonction de son organisme.

Conclusion : Une belle réussite et pourquoi pas une idée cadeau " fait le toi même" pour Noël !

 

Encore un grand merci à mes attentifs et joyeux participants!

 

 

 

 

Références librairie:

L'art de la fermentation édition " La plage"

Le charme discret de l'intestin édition " Acte sud"

 

Partager cet article

Repost 0