Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : C'est local, de saison et trop bon !
  • C'est local, de saison et trop bon !
  • : Ce blog vit au rythme de ma vie ponctué de rencontres, de découvertes et de partages. Je défends une agriculture intelligente, respectueuse des hommes et de la nature. Le combat dans ce domaine n'étant pas gagné et de loin je crois nécessaire de remettre chaque jour l'ouvrage sur le métier! J'aime la campagne, les initiatives solidaire et sociales, la cuisine japonaise et italienne mon potager et partager des recettes spontanées avec vous!
  • Contact

Salon Du Blog Culinaire

  • Isabelle
  • Cuisiner me mène, c'est sûr mais avant tout j'aime partager et découvrir. La cuisine est un voyage, un pas vers l'autre. Manger met tout le monde d'accord et rend heureux. Mes deux films cultes : Tampopo et le Festin de Babette!

Rechercher

2 janvier 2016 6 02 /01 /janvier /2016 11:59
RICCARELLI AU IYOKAN CONFIT
RICCARELLI AU IYOKAN CONFIT
RICCARELLI AU IYOKAN CONFIT
RICCARELLI AU IYOKAN CONFIT
RICCARELLI AU IYOKAN CONFIT

A tous mes lecteurs , fidèles , nouveaux et de passage :

 

 Je   souhaite une année 2016  à l'image de ces riccarelli au Iyokan :

 Moelleuse et croustillante , douce et parfumée , curieuse et étonnante.

Et surtout délicieuse et faite de partage.

 

 

 

Pour cette recette j'ai dérogé à la règle du local ,  mon talon d'Achille étant le Japon , j'aime me promener dans le 1er arrondissement de Paris  Japan city  où j'ai  fait la découverte  chez Workshop ISSE , une épicerie fine japonaise , d'un drôle d'agrume confit au goût subtil et nouveau pour moi : Le IYOKAN , une sorte de mandarine.

Les Ricciarelli sont des biscuits siennois dont je raffole et que j'aime faire pendant les fêtes.

Traditionnellement ils contiennent du  citron ou de l'orange confits , il n'y avait qu'un pas à franchir pour donner un parfum de soleil levant à ces déliceux biscuits italiens!

 

Ingrédients:

100 gr de sucre glace

100 gr d'amandes en poudre ( idéalement des amandes émondées réduites en poudre minute)

20 gr d'écorces confites de Iyokan

1/4 de c.à.c d'arôme d'amande amère

30 gr de blanc d'oeuf

1/2 c.à.c de poudre à lever

Feuille azyme

Sucre glace.

 

La veille:

Couper en petits morceaux les écorces confites.

Dans un saladier , mélanger la poudre d'amande , le sucre glace et la poudre à lever. Ajouter le Iyokan.

Dans une jatte à part fouetter légèrement le blanc d'oeuf et verser dans  la première préparation avec l'amande amère.

Mettre dans un film alimentaire et rouler la pâte obtenue en forme de boudin de 5 cm de diamètre. Mettre au réfrigérateur 24H

Découper des ovales dans le papier azyme, d'environ 4 cm de long.

 

Le lendemain déballer le boudin et le rouler dans le sucre glace.

Préchauffer le four à 150°C.

Découper des tranches de 1cm d'épaisseur et leur donner une forme ovale, puis les saupoudrer de sucre glace sur toutes les faces,  les disposer sur chaque ovale en papier azyme.

Enfourner sur un papier alimentaire et cuire 12 min.

Sorir du four et les laisser refroidir sur une grille.

 

Bonne année à tous!

Partager cet article

Repost 0
9 décembre 2015 3 09 /12 /décembre /2015 09:00

La soupe miso se prête à toutes les fantaisies légumières par ailleurs les japonais consomment beaucoup de courges et il n'est pas rare d'en trouver dans de nombreuses recettes.

J'aime faire cette soupe , qui si on choisit un miso de bonne qualité est tout bonnement divine!

Beaucoup de courges pourront convenir , mais il est important d'en choisir à chair ferme comme la famille des potimarrons ou la courge carat.

 

Ingrédients pour 2 personnes

 

1 litre d'eau minérale ou filtrée

3 morceaux d'algues kombu (4 x 5 cm chacun environ)

10 g de copeaux de bonite séchée

4 cuillères à soupe rases de miso rouge

Mélange piment sésame japonais

100g de tofu (soyeux ou classique)

150 g de courge sucrine ( ou potimarron)

Graines de sésame ( noires/dorées)

Sauce tamari

 

 


Mettre à bouillir l'eau avec l'algue kombu  , dès l'ébullition  retirer l'algue et déposer la bonite séchée sans remuer. Laisser frémir 4 min.

Couper le feu et couvrir 30 min environ , le temps que les flocons se soient déposés au fond de la casserole.

Découper la courge en cubes de 1.5 cm de côtés. Les cuire à la vapeur en gardant un peu de fermetée.

Découper le tofu en cube dans les même proportion que la courge et le mettre à mariner 15 min avec 4 cuillères à soupe de tamari.

Filtrer le bouillon, en prélever un peu pour délayer le miso dans un bol à part, verser ensuite le tout dans une casserole ( miso et bouillon) et remettre en chauffe doucement avec les cubes de tofu.

Après 2 min ajouter la courge , les graines de sésame et l'assaisonnement pimenté.

Servir dans de grands bols avec quelques pousses ou graines germées qui apporteront de la fraîcheur.

Cette soupe est très nourrissante ,réchauffe le corps et l'âme.

Aujourd'hui il est possible d'acheter des produits plus locavores et tout aussi japonais. La bonite vient d'Espagne et l'algue kombu de Bretagne!

 

SOUPE MISO A LA COURGE SUCRINE
SOUPE MISO A LA COURGE SUCRINE
SOUPE MISO A LA COURGE SUCRINE
SOUPE MISO A LA COURGE SUCRINE

Partager cet article

Repost 0