Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : C'est local, de saison et trop bon !
  • C'est local, de saison et trop bon !
  • : Ce blog vit au rythme de ma vie ponctué de rencontres, de découvertes et de partages. Je défends une agriculture intelligente, respectueuse des hommes et de la nature. Le combat dans ce domaine n'étant pas gagné et de loin je crois nécessaire de remettre chaque jour l'ouvrage sur le métier! J'aime la campagne, les initiatives solidaire et sociales, la cuisine japonaise et italienne mon potager et partager des recettes spontanées avec vous!
  • Contact

Salon Du Blog Culinaire

  • Isabelle
  • Cuisiner me mène, c'est sûr mais avant tout j'aime partager et découvrir. La cuisine est un voyage, un pas vers l'autre. Manger met tout le monde d'accord et rend heureux. Mes deux films cultes : Tampopo et le Festin de Babette!

Rechercher

22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 21:16

 

 

 preparation.jpg

raviolis.jpg Comme je l'avais dis dans la recette du pesto d'orties, l'eau de cuisson des ces dernières est très riche en oligo éléments et savoureux. Comme je trouvais dommage de le perdre , il m'a inspiré cette recette mi du terroir et mi asiatique.

 

INGREDIENTS POUR 4 PERS

 

1 paquets de "feuilles" à raviolis chinois ( épicerie asiatique, rayon frais)

1 poignée d'orties (Urtica dioica...)

1 poignée de feuilles de grande oseille sauvage (Rumex acetosa lapponicus)

grande oseille (Rumex acetosa ssp. lapponicus)

1 poignée de lamier blanc (Lamium album)

Fichier:Lamium album2.jpg

 

2 c.à.s de pignons de pin

2 c.à.s de graines de tournesol

50 g de pain rassis

3 c.à.s de lait de soja ( ou de vache)

sel/piment d'Espelette

1 cube de bouillon de légumes bio

sésame noir

ciboule

 

Laver les herbes.

Les blanchir quelques minutes , dans 3 eaux différentes, montées à ébullition à chaque fois.

Garder l'eau de cuisson des orties.

Presser les herbes entre ses doigts pour les essorer.

Faire gonfler le pain dans le lait.

Les mettre dans un blender avec les pignons et les graines de tournesol. Ajouter le pain gonflé.

Mixer. Assaisonner. Goûter . Rectifier.

 

La farce ne doit pas être obligatoirement très lisse. Retrouver de petites morceaux , donne de la mâche aux raviolis.

 

Déposer devant soit quelques carrés de pâtes à raviolis.

Déposer une c.à.c de farce au centre.

Mouiller les bord avec un pinceau et de l'eau.

Pincer 2 angles opposés entre eux , puis froncer les autres bords , toujours en pinçant.

Au final il faut que votre farce soit bien emprisonnée, mais la façon de fermer les raviolis peut se faire de divers manière, le tout étant d'être un peu joli!

 

Mettre à chauffer le bouillon d'orties avec le cube, ajouter de l'eau si nécessaire. Il faut bien 1.5 litre pour servir 4 personnes.

Mettre à chauffer une autre casserole d'eau avec un peu de bouillon prélevé , histoire de donner du goût .

A frémissement, jeter les raviolis dans la casserole, quand il remontent à la surface les laisser encore 1 minute et les égoutter.

Servir 4 bols ou assiettes creuses de bouillon d'orties.

Déposer 4 ou 5 raviolis, saupoudrer de graines de sésame noir et de ciboule ou ciboulette émincée.

Servir.

 

 

 Variante:

Mettre de la brousse de brebis à la place du pain rassi!

 

Ce plat est franchement étonnant et riche en saveurs.

 

 

 

 

 

 

 

Les herbes sauvages ne se récoltent que dans les zones dépourvues de pollution . Soyez sûrs de reconnaître les plantes, il vaut mieux se munir d'un livre spécialisé quand on est cueilleur débutant.

L'idéal étant de se faire accompagner d'un(e) connaisseur(se), les confusions sont possibles .

Et bien sûr , ne prélever que ce dont on a besoin! 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Isabelle Géraud Isabelle - dans PLANTES SAUVAGES
commenter cet article

commentaires